Journal De Bruxelles - Ligue des nations: l'Allemagne de nouveau en échec en Hongrie

Euronext
AEX -1.81% 916.54
BEL20 0.29% 4017.59
PX1 -0.12% 7570.81
ISEQ -0.52% 9757.62
OSEBX 0.45% 1431.74 kr
PSI20 -0.15% 6765.92
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1.27% 2370.47
N150 0.02% 3376.24
Ligue des nations: l'Allemagne de nouveau en échec en Hongrie
Ligue des nations: l'Allemagne de nouveau en échec en Hongrie / Photo: Attila KISBENEDEK - AFP

Ligue des nations: l'Allemagne de nouveau en échec en Hongrie

L'Allemagne a concédé samedi en Hongrie un troisième nul consécutif sur le score de 1-1 en Ligue des nations, sans parvenir à lever les doutes sur son manque chronique d'efficacité offensive contre les adversaires de premier plan.

Taille du texte:

Ce résultat, combiné au match nul de l'Italie en Angleterre (0-0) laisse la situation inchangée dans ce groupe 3 de la Ligue A: les Italiens restent en tête avec 5 points, devant les Hongrois (4 pts), l'Allemagne (3 pts) et l'Angleterre (2 pts).

Le match a pourtant débuté à cent à l'heure, avec deux buts dans les dix premières minutes. Zsolt Nagy a d'abord fait exploser de joie la Puskas Arena archi-comble, en trompant Manuel Neuer dès la 6e minute.

Mais l'euphorie des 65.000 spectateurs a été de courte durée: superbement lancé en profondeur depuis son propre camp par le défenseur central Niko Schlotterbeck, Jonas Hofmann, le milieu offensif de Mönchengladbach, a effacé le gardien hongrois en pleine course et égalisé (1-1, 9e).

La partie est restée équilibrée, mais a peu à peu perdu son élan. Les hommes de Hansi Flick, poussifs à la relance, ont oublié leurs fondamentaux, ce jeu de transition rapide qui est d'ordinaire leur marque de fabrique.

- Manque de rythme -

Et il a fallu une parade au pied de nouveau phénoménale de Manuel Neuer, en fin de première période (44e), pour éviter que les hôtes ne reprennent l'avantage sur un tir de près d'Attila Fiola.

Après la pause, les quadruples champions du monde ont eu globalement le contrôle du match, mais ont eu du mal à mettre du rythme. Et même les jeunes attaquants Jamal Musiala (Bayern) et Kai Havertz (Chelsea) n'ont pas eu leur rendement habituel.

Hofmann a gâché une occasion en or de réussir un doublé, lorsqu'il a voulu servir Timo Werner dans la surface au lieu de tenter sa chance, et le ballon a été détourné en corner par un défenseur (72e).

Les Hongrois, de leur côté, n'ont pas exploité plusieurs erreurs de défenses allemandes, dont une passe en retrait calamiteuse du Parisien Thilo Kehrer (74e).

Le sélectionneur de la Mannschaft Hansi Flick est toujours invaincu après 12 rencontres sur le banc, mais l'Allemagne ne fait vraiment pas figure d'épouvantail dans la perspective du Mondial au Qatar en novembre-décembre.

Il lui reste à recevoir l'Italie mardi à Mönchengladbach. A l'aller à Bologne, les Allemands avaient été pris par surprise par une équipe inexpérimentée mais dynamique, qui avait ouvert le score avant de concéder un nul 1-1.

A.Thys--JdB