Journal De Bruxelles - Top 14: Bordeaux-Bègles en demi-finale après sa victoire en barrage contre le Racing 92

Euronext
AEX 1.06% 916.95
BEL20 1.23% 4033.01
PX1 1.16% 7622.02
ISEQ -3.46% 9367.42
OSEBX 0.66% 1452.54 kr
PSI20 0.85% 6860.26
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.08% 2386.94
N150 1.13% 3397.43
Top 14: Bordeaux-Bègles en demi-finale après sa victoire en barrage contre le Racing 92
Top 14: Bordeaux-Bègles en demi-finale après sa victoire en barrage contre le Racing 92 / Photo: ROMAIN PERROCHEAU - AFP

Top 14: Bordeaux-Bègles en demi-finale après sa victoire en barrage contre le Racing 92

Bordeaux-Bègles, 3e de la saison régulière, s'est qualifié dimanche soir pour les demi-finales du Top 14 après sa large victoire à domicile en barrage contre le Racing 92 (36-16).

Taille du texte:

L'UBB affrontera Montpellier dans le dernier carré samedi prochain à Nice, un adversaire qu'elle a battu deux fois cette saison. L'autre demi-finale aura opposé la veille Castres, premier de la saison régulière, à Toulouse, le tenant du titre.

C'est la deuxième saison de suite que les hommes de Christophe Urios atteignent ce niveau, et à chaque fois par le biais du barrage. Pour y parvenir, ils ont livré un deuxième acte irrésistible avec quatre essais inscrits qui ont fait chavirer les 27.000 spectateurs présents. Une belle réponse après le camouflet de Perpignan, lors de la 26e et dernière journée de la saison régulière, qui les avait privés d'un accès direct aux demi-finales.

Bien lancés dans ce match haché initialement, rugueux tout du long, par un essai de Santiago Cordero à la conclusion d'une pénalité rapidement jouée par Maxime Lucu 70 mètres en amont (20), les Girondins n'ont pas paniqué lorsque les Franciliens ont viré en tête à la pause après l'essai de Max Spring à la suite d'une pénaltouche (6-8), et accentué leur avance à la reprise sur une pénalité de Nolann Le Garrec.

Car derrière, ils ont éteint les espoirs visiteurs en dix minutes et trois essais superbes, les deux premiers en première main sur mêlée signés UJ Seuteni (47) et Romain Buros (54), et le dernier par Cameron Woki en coin avec Matthieu Jalibert aussi dans le coup (29-16, 58).

Sûrs de leur rugby et de leur force, soutenus par un Chaban garni et bruyant, les Unionistes ont parfaitement géré les vingt dernières minutes, finissant même en apothéose avec un cinquième essai de Ben Lam à l'ultime minute.

E.Goossens--JdB