Journal De Bruxelles - Ligue des nations: sans Ronaldo, le Portugal s'incline en Suisse

Euronext
AEX 0.95% 944.91
BEL20 0.29% 4040.06
PX1 1.27% 7724.32
ISEQ -0.04% 9769.03
OSEBX 1.35% 1434.43 kr
PSI20 0.15% 6811.86
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.36% 2408.05
N150 0.54% 3395.27
Ligue des nations: sans Ronaldo, le Portugal s'incline en Suisse
Ligue des nations: sans Ronaldo, le Portugal s'incline en Suisse / Photo: Fabrice COFFRINI - AFP

Ligue des nations: sans Ronaldo, le Portugal s'incline en Suisse

Sans Cristiano Ronaldo, le Portugal s'est incliné face à la Suisse (1-0), qui s'est offert dimanche à Genève une petite revanche de la défaite subie à Lisbonne une semaine auparavant (4-0), également en Ligue des nations.

Taille du texte:

Cueillie à froid, la défense portugaise a payé cher son manque de concentration sur l'ouverture du score des Helvètes, signée par Haris Seferovic d'une tête décroisée (1-0, 2e), avant-centre du... Benfica Lisbonne.

Avec cette défaite, la Seleçao a perdu la première place du groupe 2 de la Ligue A au profit de l'Espagne, qui s'est imposée à domicile face à la République tchèque (2-0). Après quatre journées, la Roja compte huit points et une longueur d'avance sur son voisin ibérique.

La Suisse, elle, a remporté ses trois premiers points pour se rapprocher la République tchèque, 3e avec 4 points.

Privé de son capitaine, dispensé du dernier match de la saison sur décision du sélectionneur Fernando Santos, le Portugal n'a été qu'une pâle image de l'équipe qui avait les Helvètes dimanche dernier, avec un doublé de Cristiano Ronaldo et une belle performance du milieu offensif Bruno Fernandes, son coéquipier à Manchester United.

Alignés en soutien d'André Silva, les jeunes pousses Rafael Leao et Vitinha n'ont pas profité de l'occasion offerte par leur sélectionneur à cinq mois de la Coupe du monde.

Les champions d'Europe 2016, pas assez percutants, ont disposé d'une seule occasion de toute la première période, une tête du Parisien Danilo Pereira bien interceptée par le gardien Suisse Jonas Omlin (17e).

Le Portugal a pressé plus fort en deuxième période, mais le gardien de Montpellier a enchaîné les parades et frustré les efforts successifs d'André Silva (49e) et des remplaçants Gonçalo Guedes (62e), Bernardo Silva (72e) et Diogo Jota (78e, 90+4).

Malgré toute la puissance de feu jetée dans la bataille du côté portugais, la Suisse, avec un grand Omlin, a conservé son avantage jusqu'au bout.

K.Laurent--JdB