Journal De Bruxelles - Athlétisme: pas de marge pour Mayer, qui a repris son décathlon au ralenti

Euronext
AEX -0.92% 925.23
BEL20 0.12% 3894.05
PX1 -0.56% 7628.57
ISEQ -1.37% 9414.82
OSEBX -0.17% 1406.98 kr
PSI20 -1.21% 6570.47
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 2.53% 2147.48
N150 -1.07% 3342.52
Athlétisme: pas de marge pour Mayer, qui a repris son décathlon au ralenti
Athlétisme: pas de marge pour Mayer, qui a repris son décathlon au ralenti / Photo: Anne-Christine POUJOULAT - AFP

Athlétisme: pas de marge pour Mayer, qui a repris son décathlon au ralenti

Kevin Mayer, qui fait de la qualification olympique pour les Jeux de Paris sa priorité aux Championnats d'Europe d'athlétisme, à trois semaines de la date limite, a lancé sa deuxième journée au ralenti sur 110 m haies, mardi à Rome.

Taille du texte:

Dans la troisième et dernière série, Mayer a bouclé sa course en 14 sec 29 (vent nul), très loin de ses standards dans la spécialité.

Il a ensuite lancé le disque à 48,53 m. Seul l'Allemand Niklas Kaul, champion d'Europe en titre, l'a devancé dans cet exercice.

Après sept des dix épreuves, le double champion du monde (2017 et 2022) et double vice-champion olympique (2016 et 2021), qui aborde le décathlon romain comme sa "dernière chance" de qualification pour les JO-2024, totalise 6.007 points. Ce qui ne lui accorde aucune marge sur les minima olympiques fixés à 8.460 points, son objectif N.1 de la compétition européenne.

Même s'il ne les atteignait pas mardi soir, les points acquis au classement mondial au bout de son décathlon dans la capitale italienne pourraient tout de même lui permettre d'obtenir un des 24 dossards à attribuer.

Mayer avait conclu la première journée du décathlon lundi soir pile à mi-chemin, avec 4.230 points.

Le début de la deuxième journée a été agitée pour Makenson Gletty: lui qui n'a pas jailli des starting-blocks, en pensant qu'un faux départ allait être signalé, a d'abord couru son 110 m haies en seulement 15 sec 30, mais, autorisé à recourir une trentaine de minutes plus tard, il a signé son record personnel, en 13 sec 88.

Le Français de 25 ans s'est alors provisoirement installé en tête du décathlon, avant d'en être délogé après le disque, où il n'a pu faire mieux que 43,54 m. C'est le jeune Norvégien Sander Skotheim qui mène la danse après cette épreuve, pour une trentaine de points (6.293 contre 6.266).

Le décathlon se poursuit avec la perche, le javelot et le 1.500 m mardi.

Mayer n'est plus allé au bout des dix épreuves depuis juillet 2022 à Eugene (Etats-Unis), quand il a conquis son deuxième titre mondial.

R.Michel--JdB