Journal De Bruxelles - C1: nouveau choc Chelsea-Real Madrid en quarts de finale

Euronext
AEX -0.5% 910.36
BEL20 -0.68% 3979.59
PX1 -0.89% 8123.12
ISEQ -0.5% 9934.41
OSEBX 0.57% 1424.53 kr
PSI20 -0.17% 6890.81
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1.05% 2034.42
N150 -0.73% 3514.94
C1: nouveau choc Chelsea-Real Madrid en quarts de finale
C1: nouveau choc Chelsea-Real Madrid en quarts de finale

C1: nouveau choc Chelsea-Real Madrid en quarts de finale

Un an après leur affrontement en demi-finale, le champion d'Europe en titre, Chelsea, va recroiser sur sa route le recordman de victoires en Ligue des champions, le Real Madrid, pour l'affiche des quarts de finale, tirés au sort vendredi à Nyon (Suisse).

Taille du texte:

Le choc entre la noria offensive de Manchester City et le hérisson défensif de l'Atlético Madrid promet également une controverse d'écoles de football.

Benfica Lisbonne-Liverpool et Villarreal-Bayern Munich complètent le tableau de ces quarts de finale, programmés les 5 et 6 avril (aller) et 12 et 13 avril (retour).

Mais la plus prometteuse affiche reste celle qui opposera le prince régnant et les "Reys de Europa", les rois d'Europe (13 titres en C1), comme le proclamaient les supporters madrilènes sur un drapeau géant dans leur stade Santiago-Bernabéu avant d'éliminer le Paris Saint-Germain (3-1, défaite 1-0 à l'aller), en 8es de finale.

Les "Blues" sont garrottés par les mesures contre leur toujours propriétaire Roman Abramovitch pour sa proximité avec le président russe Vladimir Poutine, après l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Mais cela ne les a pas empêchés d'écarter aisément Lille (2-0/2-1) au tour précédent.

A noter que les deux tombeurs des clubs français s'affrontent en quarts.

- Six des dix dernières C1 -

Le collectif mis en place par Thomas Tuchel est toujours aussi redoutable. Le Real est de son côté parfois moins dominateur cette saison, mais il compte sur son Karim et son karma: un formidable Benzema, auteur d'un triplé en 17 minutes contre le PSG, et un incroyable feeling avec cette compétition.

Chelsea-Real met également aux prises deux clubs habitués à régner, les deux ayant remporté six des dix dernières C1, quatre pour le géant espagnol (en 2014 et de 2016 à 2018), deux pour le club londonien (en 2012 et 2021).

L'an dernier en demi-finales, les Blues s'étaient imposés 2-0 au retour (1-1 à l'aller) grâce à des buts de Timo Werner et Mason Mount.

Les deux institutions s'étaient déjà affrontées en finale de la Coupe des coupes 1971, le premier trophée européen de Chelsea, qui s'était imposé en match d'appui (2-1, 1-1 a.p. lors du premier match). Et le Chelsea de Gianfranco Zola avait aussi remporté la Super Coupe d'Europe 1998 (1-0) contre le Real de Raul.

En revanche, ni City ni l'Atlético n'ont remporté de C1. L'équipe de Pep Guardiola s'est inclinée en finale l'an dernier contre Chelsea (1-0), et l'Atlético en a déjà perdu trois, en 1974, 2014 et 2016.

Leur affrontement vaudra pour un choc de styles presque total.

Les "Colchoneros" se vantent d'être "chiants à jouer", dixit leur leader Antoine Griezmann après la victoire à Manchester United (1-0 en 8e de finale retour, 1-1 à l'aller). Défense à 11, art de la contre-attaque, gardien d'exception (le Slovène Jan Oblak) : la recette du "Cholo" Diego Simeone est connue.

- Liverpool et Bayern favoris -

En face, Pep Guardiola reste le parangon du beau jeu, avec ses formidables joueurs offensifs interchangeables, Kevin De Bruyne, Riyad Mahrez, Bernardo Silva, Phil Foden...

Les autres affiches semblent plus déséquilibrées, dans un tirage qui n'a proposé aucune confrontation entre clubs d'un même pays bien que trois clubs anglais et trois clubs espagnols s'y soient invités.

Liverpool, champion d'Europe en 2019, semble au-dessus du Benfica Lisbonne, qui a surpris l'Ajax Amsterdam (2-2/1-0) en 8es de finale.

De même, le Bayern Munich de l'insatiable Robert Lewandowski apparaît bien plus fort que le Villarreal d'Étienne Capoue et Gerard Moreno. Mais le "sous-marin jaune" est tenant du titre en Europa League et bénéficie du savoir-faire européen d'Unai Emery, l'entraîneur aux quatre C3 (trois avec Séville FC).

Selon ces pronostics, les demi-finales (allers 26 et 27 avril, retours 3 et 4 mai) tirées au sort vendredi pourraient donc annoncer un Liverpool-Bayern.

Dans l'autre demie, pour accéder à la finale du 28 mai, décalée de Saint-Pétersbourg au Stade de France dans le cadre des sanctions contre la Russie, on retrouvera les vainqueurs des deux affiches, Manchester City ou Atlético Madrid contre Chelsea ou le Real.

W.Lievens--JdB