Journal De Bruxelles - Biathlon: à Oslo, derniers tours d'honneur pour Fillon Maillet

Euronext
AEX 0.41% 914.27
BEL20 -0.52% 3975.74
PX1 0.13% 8102.33
ISEQ 0.68% 10121.94
OSEBX 0.47% 1424.98 kr
PSI20 -0.37% 6924.65
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1.14% 2035.42
N150 -0.22% 3496.68
Biathlon: à Oslo, derniers tours d'honneur pour Fillon Maillet
Biathlon: à Oslo, derniers tours d'honneur pour Fillon Maillet

Biathlon: à Oslo, derniers tours d'honneur pour Fillon Maillet

Le gros globe de cristal désormais en poche après des JO brillants, Quentin Fillon Maillet conclut son hiver fructueux à Oslo, ultime étape de la Coupe du monde de biathlon, de vendredi à dimanche, avec encore de l'ambition pour les trois dernières courses.

Taille du texte:

Devenu double champion olympique (individuel et poursuite) et au total quintuple médaillé aux JO-2022 en février, assuré depuis samedi dernier de terminer pour la première fois au sommet du classement général de la Coupe du monde, Fillon Maillet, quasiment inarrêtable depuis Pékin, n'est pas pour autant rassasié.

"Il y a pas mal de gens qui me disent: +On va faire la fête ce soir+, mais à mon sens, pas forcément, parce qu'il reste encore des choses à aller chercher jusqu'à la fin de saison", prévenait-il la semaine dernière au micro de la chaîne L'Equipe, le gros globe fraîchement empoché.

"J'ai envie de faire les choses jusqu'au bout et pas de finir moyennement. Jusqu'à la dernière course de la saison en Coupe du monde, je serai présent et à 100%. Je ne lâcherai rien jusqu'au bout", insistait le Jurassien de 29 ans.

Au gros globe de cristal et au petit de la poursuite, le nouveau patron du biathlon français veut ainsi ajouter ceux du sprint et de la mass start.

- "Encore meilleur dans le futur" -

Pour le premier, il est archifavori, puisqu'il compte 56 points d'avance sur son plus proche poursuivant, le Suédois Sebastian Samuelsson (la victoire en vaut 60), avant le dernier sprint programmé vendredi après-midi.

Pour le second, il n'a que 15 points d'avance sur le Norvégien Vetle Christiansen et 19 sur l'Allemand Benedikt Doll, mais une troisième place lui suffirait dimanche.

Au-delà de cet ultime rendez-vous de la saison, "QFM" voit déjà plus loin.

"Je m'approche de la perfection et j'espère que je serai encore meilleur dans le futur. Il y a pas mal d'athlètes qui ont fait des saisons énormes et ont baissé après. J'espère que je continuerai à progresser et à m'améliorer pour faire d'aussi belles saisons", projette-t-il.

Cette étape norvégienne sera par ailleurs la dernière de la carrière de Simon Desthieux, qui, à 30 ans, a décidé de remiser skis et carabine.

Côté femmes, le gros globe n'est pas encore attribué. C'est la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland (31 ans), elle aussi quintuple médaillée à Pékin, dont trois fois en or, la mieux placée pour se l'offrir. Avant les trois dernières courses, elle compte 82 points d'avance sur la Suédoise Elvira Oeberg.

. Le programme

Vendredi: sprint femmes à 13h15 et sprint hommes à 15h50

Samedi: poursuite femmes à 12h50 et poursuite hommes à 15h00

Dimanche: mass start femmes à 12h50 et mass start hommes à 15h00

W.Wouters--JdB