Journal De Bruxelles - Volley: Tours surclassé à Monza par le puissant Grozer en finale aller de la Coupe CEV

Euronext
AEX -0.59% 909.52
BEL20 -0.73% 3977.51
PX1 -0.96% 8117.24
ISEQ -0.51% 9933.78
OSEBX 0.36% 1421.47 kr
PSI20 -0.39% 6876.04
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1.05% 2034.42
N150 -0.79% 3512.68
Volley: Tours surclassé à Monza par le puissant Grozer en finale aller de la Coupe CEV
Volley: Tours surclassé à Monza par le puissant Grozer en finale aller de la Coupe CEV

Volley: Tours surclassé à Monza par le puissant Grozer en finale aller de la Coupe CEV

Sèchement battus trois sets à zéro (25-19, 25-19, 25-22), les volleyeurs de Tours ont été surclassés par la puissance de Georg Grozer en finale aller de la Coupe CEV (C2) mercredi soir à Monza en Italie et devront réaliser un exploit la semaine prochaine.

Taille du texte:

Pour décrocher un troisième trophée européen après la Ligue des champions en 2005 et la Coupe CEV, l'antichambre de la C1, en 2017, les coéquipiers du champion olympique français Kévin Tillie devront s'imposer sans perdre plus d'un set.

Ils auront alors la possibilité de disputer un set en or de 15 points qui décidera du vainqueur de la C2. A l'inverse, les Italiens de Monza pourront se contenter de gagner deux sets à Tours pour s'assurer le sacre.

Mercredi soir à Monza, les joueurs de Marcelo Fronckowiak ont été dépassés par la puissance de l'Allemand Georg Grozer, auteur de 15 points dont 4 blocks, et ont été dominés par le contre de l'équipe italienne (13 contre 1).

"On a bien commencé la rencontre dans le premier set. Après, ils ont de bonnes individualités et ils étaient très agressifs au service et au contre. C'est là qu'ils ont fait la différence", a reconnu l'attaquant-réceptionneur argentin du TVB, Luciano Palonsky.

"Si on arrive à être meilleur en attaque pour le match retour, je pense que l'on peut revenir. Parce que notre réception a été bonne", a ajouté Palonsky.

Dans la première manche, le TVB a dominé les débats menant 16-14, avant que le Bélarusse Uladzislau Dayskiba n'enchaîne une série de huit services pour Monza, mettant en difficulté la réception de Tours.

"On savait que l'on affrontait une très bonne équipe qui a éliminé de très bonnes équipes sur leur route vers la finale. Mais je pense qu'on en voulait un peu plus. On ne célèbre pas, parce qu'il y a encore beaucoup à faire la semaine prochaine", a expliqué l'attaquant tchèque Donovan Dzavoronok, meilleur marqueur de la rencontre avec 18 points.

Pour se hisser en finale, les Tourangeaux ont notamment éliminé les Italiens de Modène en 8es de finale et les Polonais de Belchatow en demies.

S.Vandenberghe--JdB