Journal De Bruxelles - Ski Alpin: le Suisse Marco Odermatt remporte le classement général de la Coupe du monde

Euronext
AEX -0.11% 910.52
BEL20 0.15% 3996.7
PX1 -0.61% 8092.11
ISEQ 0.71% 10053.16
OSEBX -0.44% 1418.31 kr
PSI20 0.65% 6950.11
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 2.46% 2059.11
N150 -0.61% 3504.27
Ski Alpin: le Suisse Marco Odermatt remporte le classement général de la Coupe du monde
Ski Alpin: le Suisse Marco Odermatt remporte le classement général de la Coupe du monde

Ski Alpin: le Suisse Marco Odermatt remporte le classement général de la Coupe du monde

Le Suisse Marco Odermatt a remporté mercredi à Courchevel le classement général de la Coupe du monde de ski alpin pour la première fois de sa carrière, et succède au Français Alexis Pinturault.

Taille du texte:

Odermatt, 2e de la dernière descente de la saison remportée par l'Autrichien Vincent Kriechmayr, s'est adjugé le trophée en terminant devant Aleksander Aamodt Kilde (4e).

Le Suisse compte désormais 359 points d'avance sur le Norvégien avant les trois dernières courses de la saison et ne peut plus être rejoint.

A 24 ans, sacré champion olympique de slalom géant en Chine le mois dernier, cet immense talent rapporte à la Suisse son premier gros globe masculin depuis Carlo Janka en 2010.

Déjà assuré de remporter le globe du super-G, Kilde s'adjuge aussi celui de la descente, où il a conservé de 13 points sur le Suisse Beat Feuz (3e à Courchevel).

Marco Odermatt a dominé l'hiver de bout en bout, prenant la tête du classement avec une victoire dès le géant d'ouverture à Sölden (Autriche) fin octobre, pour ne plus jamais la lâcher.

Le skieur du petit canton du Nidwald (centre de la Suisse) s'est montré intraitable en compilant quatorze podiums dont six victoires dans trois disciplines différentes (descente, super-G, géant).

Champion olympique de géant, il avait déjà validé le globe de la spécialité. Mais il a surtout impressionné avec ses résultats en descente, discipline d'expérience, où il a pris la 2e place des trois courses les plus réputées de la saison (Bormio, Wengen, Kitzbühel).

Sacré l'hiver dernier, le Français Alexis Pinturault n'a jamais été au niveau du Suisse et s'est dit fatigué mentalement et physiquement, pour la pire saison de sa carrière.

Le vice-champion olympique de descente Johan Clarey, seul Français engagé sur la descente des finales, a pris la 17e place.

E.Heinen--JdB